Après les deux excellents voyages de l'année dernière, était-il judicieux de venir à nouveau en Irlande en 2006. Cette question légitime a trouvé un début de réponse en mars avec l'achat d'un aller-retour en avion pour Dublin. Les circonstances m'ont-elles donné raison ? A vous d'en juger avec le récit illustré de ce onzième séjour.

Cliquer sur les images pour les agrandir
Un diaporama pour revoir les photos (plugin Flash Macromedia nécessaire) Diaporama
Une carte interactive retrace ce court voyage Carte interactive


Sous le signe de la rando


Le beau temps rencontré en 2005 m'a incité à partir plus tard cette année. Le choix de l'itinéraire a été fonction de mon activité principale : randonner ou trimarder (hiking) dans les montagnes irlandaises. Le Kerry écarté - région pourtant idéale pour marcher - le Donegal, le Mayo, le Connemara et le Wicklow constituent les étapes de ce voyage. Pour la logistique, ce sera Bed & Breakfast et déplacement en voiture de location.

Lundi 29 mai, Dublin, 17h30, 14°C : arrivée un peu tardive à mon goût, je pars rapidement pour Drogheda, simple étape pour la nuit. La ville est assez importante, à une soixantaine de kilomètres au nord de Dublin. Préférez Dundalk où se mêlent la mer et de jolies montagnes fleuries de genêts en mai-juin. Cette ville est idéalement située pour aller en Irlande du nord.
Mardi 30 mai : je me dirige vers Letterkenny. Mon trajet passe par Omagh, ville où ont eu lieu des attentats narrés dans une série télévisée en 2005. A l'approche de (London)Derry, les traces de la lutte pour l'indépendance des 6 comtés apparaissent. Ainsi les irlandais opposés aux unionnistes préfèrent-ils parler de Derry et n'hésitent pas à "retoucher" les panneaux de signalisation routière. Sur la route qui conduit au Glenveagh National Park, se trouve le Muckish Mount, qui vu de la route, a un air de famille éloigné avec le Ben Bulben. C'est ma première marche du séjour, alors je l'ai choisie facile, un simple aller-retour sur un plateau à 666m. La vue est très belle, de Malin Head aux Derryveagh Mountains arrondies, aux Aghlas et le mont Errigal plus pentus.
Muckish Mount
Muckish Mount

Mercredi 31 mai : Letterkenny est une des rares villes en Irlande à posséder un cinéma. Adieu le vieux cinoche avec ces banquettes doubles, place à un mini multiplex flambant neuf que je n'ai pas trouvé. Letterkenny, c'est aussi pour moi un petit magasin de disques où on trouve de la musique électronique. La petite boutique a grandi, elle occupe deux fois plus de place et vend, mutation du marché musical oblige, des baladeurs MP3.
Errigal Mount Errigal Summit

Ce mercredi, je poursuis mon programme de "hiking" avec l'ascension du mont Errigal (752m). Je m'attendais à une randonnée sauvage au lieu de quoi j'ai eu droit à une sorte de Croagh Patrick bis, un endroit visiblement fréquenté. Je souris à la vue de touristes coupant au plus court et pataugeant dans la tourbe gorgée d'eau, tandis que j'emprunte l'itinéraire conseillé plus long mais surtout moins humide, il est vrai mal signalé. Le temps est ensoleillé et après une longue halte au sommet, une horde de midges attaque. Curieusement, le fait de ne pas bouger suffit à dissuader les "terribles" petits suceurs de sang habituellement sans merci avec les randonneurs.
Errigal Mount

Errigal Mount

Jeudi 1er juin : la météo sensée faire la part belle au soleil, fait place à une couverture nuageuse. Avec 15°C, le temps devait être idéal pour marcher. Je suis donc parti à la conquête du Slieve Snaght, situé à un peu moins de 5 minutes du mont Errigal. C'est l'itinéraire le plus éprouvant de mon séjour. Annoncé comme une marche exigeante de 6h30/7h00 pour seulement 14km, hors arrêts, j'étais prévenu. Le Poisoned Glen est comme un mini cauchemar : la progression est lente sur la tourbe gorgée d'eau. Ce vallon est un enchantement pour les yeux au point que j'en ai oublié de prendre des photos ! Après avoir rejoint la première crête, les sommets - et donc les montées et les descentes - font le tour du Poisoned Glen et, pour finir, m'amènent au Slieve Snaght à 678m.
Old Church Poisoned Glen Cliffs ?
Poisoned Glen Poisoned Glen A little bridge

La fin du parcours le long d'une jolie rivière est lente et la fatigue commence à se faire sentir (au lieu de 14km prévus, c'est 20km et 1500m de dénivelé). Durant la randonnée, les nuages sont venus se frotter aux sommets, masquant le mont Errigal. Un vent de 80km/h était de la partie et la température en altitude a chuté autour des 5°C. J'ai eu la chance de voir les fameux red deers, des cerfs.
Malgré, la fatigue, je vais au cinéma de Letterkenny que j'ai enfin trouvé. XMen 3 est à l'affiche.
Poisoned Glen & Slieve Snaght

Vendredi 2 juin : après l'effort de la veille, je suis résolu à faire une pause dans mon programme de randonnées. Je prends donc la route pour Castlebar située dans le Mayo au nord du Connemara. Près de Sligo, je fais un crochet par le Glencar Lake. Le paysage est décrit comme une vallée suisse. Je me gare près de la pisserotte du coin juste pour refaire une photo panoramique que j'avais prise en 2003 dans les mêmes conditions !
Glencar Glencar
Glencar

A Castlebar, je suis en terrain connu. La ville n'est particulièrement touristique mais elle offre de nombreux pub et restaurants. Je la considère idéalement située car elle permet de visiter à la fois les comtés du Connemara et du Mayo. Les circonstances me conduisent à découvrir un B&B qui est désormais parmi mes trois préférés en Irlande. Je tombe en plein repas familial à 14h00 et malgré cela je suis chaleureusement accueilli.
J'ai oublié la trêve décrétée la veille et me voilà embarqué pour ma 8ème ascension du Croagh Patrick. Le ciel est bleu, il fait 25°C, une protection solaire est obligatoire. Cette année, je ne pense pas avoir amélioré mon temps. Les conditions météo exceptionnelles offrent une vue quasi exempte de brume. Devant moi s'étalent les îlots de Clew bay et les Murrisk mountains.
Garden Gates On Croagh Patrick A little high church
DAV was here ! Clew Bay
Clew Bay

Murrisk Mountains

Samedi 3 juin : je reporte l'ascension du Nephin Beg à dimanche ou dans un prochain voyage pour lui préférer un itinéraire dans les Maumturk mountains, au coeur du Connemara, parmi les twelve Bens. Le début de la rando débute un peu comme dans un vieux western avec le passage d'un portillon avant d'arriver à une petite chapelle, près d'un col. Ce lieu de prière semble régulièrement fréquenté par les habitants. Derrière, la pente s'accentue et c'est par là qu'il faut passer. Encore une fois sous un soleil de plomb, la montée fait suer. Une fois sur la plateau, tous les sommets de la région s'offrent à ma vue. La suite du parcours me rappelle Poisoned Glen : il faut successivement descendre pour mieux gravir ensuite. La tourbe laisse place à un terrain particulièrement rocheux. Après 6h00 de marche, je regagne Castlebar pour une bonne douche et un dîner chez Cox's devant un match de l'évenement planétaire du moment : la coupe du monde de football.
Killary Harbour Maumturk Mountains Twelve Pins
Twelve Pins Maumturk Mountains
The Twelve Pins

Dimanche 4 juin, rencontre improbable : la visite d'Achill Island est toute indiquée. Je flâne sur l'île jusqu'à Moyteoge Head et sur la route du retour je m'arrête à un carrefour. Je le reconnais, je l'ai déjà pris en photo en 2003 ce croisement anodin ! Je décide de faire quelques pas sur la plage. La faune sauvage est omniprésente, les détritus rejetés par l'océan aussi. Tandis que j'observe les oiseaux marins, un phoque me surprend et reste à distance. Ce soir, ce sera pub & musique avec le festival international de blues à Castlebar. Un irlandais du nord spécialisé dans les petits boulots et en particulier dans la vente des vieux disques vinyle connaît des artistes et me conseille un groupe. Les décibels sont si nombreux qu'ils me contraignent à partir au bout de 45 minutes pour ne pas oblitérer mes esgourdes.
Moyteoge Head Achill Island Achill Island
A seal !!! Croagh Patrick
Croagh Patrick

Lundi 5 juin : après le farniente de la veille, je choisis près du Nephin Beg un itinéraire en "horseshoe" qui m'emmène sur les sommets du Bengorn (582m) et les deux Corranbinna (716 et 681m). Le soleil est toujours de la partie, il fait trop chaud pour marcher. Néanmoins, je pars pour 5h30-6h00 d'efforts. Sur les sommets, les midges sont de la partie et je m'en sors plutôt bien. Le vallon de la Glendahuk river apparaît anodin en comparaison des paysages parcourus les jours précédents. La vue à l'opposé sur la crête est bien meilleure.
Corranbinna top Corranbinna Lough Clew Bay
Clew Bay

Mardi 6 juin, un peu d'histoire : je quitte Castlebar en me promettant de revenir. Direction les Wicklow mountains, Glendalough plus précisément (et oui une fois de plus). Les prix cette année semblent avoir augmenté : 50 € la single room en suite (46 € en 2005) à Laragh. Pas grave, il y a mieux sur la route du Sally Gap, avec un B&B à 25€. L'accueil est chaleureux. Mon hôtesse me propose un thé en terrasse. Je partage un morceau de porter cake (un gâteau traditionnel à la Guinness) que m'a donné une connaissance de Castlebar. La pâtisserie est savoureuse et notre discussion nous amène à l'histoire tumulteuse de l'Irlande au XXème siècle et à sa partition. Nous sommes d'accord : l'Angleterre n'a rien à faire en Irlande. Mon interlocutrice est non conformiste, un brin rebelle et artiste. Avec l'effervescence économique du pays, l'argent coule à flot et une catégorie d'irlandais s'enrichit. Cette classe aisée préfère occulter ses origines si elles sont associées à la pauvreté, y compris jusque dans les années 80. L'attitude est discutable. Elle semblent marquer un changement de la mentalité des irlandais.
Mercredi 7 juin, Glendalough et les chevreuils : je me rends au célèbre site monastique de Glendalough d'où partent plusieurs sentiers pédestres aménagés. Les ayant déjà parcourus, je choisis une composition de deux itinéraires pour former une boucle autour des deux lacs en passant par le réservoir artificiel de Turlough hill. Il fait chaud et le ciel est toujours aussi bleu. Sur le chemin je remarque des plantes carnivores en fleur quand je suis surpris par un chevreuil. Non pas un mais huit ! En fait je me trouve au beau milieu d'une quarantaine de cervidés dont les fameux cerfs rouges. Je suis chanceux, j'étais déjà tombé sur une harde en mai 2000 sur un autre versant.
A light among pines Red deers and roe deers Pines from Glendalough Glendalough monastic settlement

Jeudi 8 juin, Dublin la cité effervescente : je prends mon temps pour me rendre à Dublin. Sur place, les B&B affichent complet et trouver une chambre me prend quelques instants avec une circulation particulièrement dense. Mieux vaut se déplacer en bus, le réseau des transports en commun étant bien développé à Dublin. Je passe l'après-midi à me promener de O'Connel Street - avec enfin sa rénovation achevée - à St Stephen's Green aux pelouses envahies d'irlandais goûtant au soleil. Je flâne aussi de Trinity College à Temple bar, toujours aussi animés . Après un early bird menu, je trouve un web café où, pour 5€, j'ai droit à une heure de surf et un jus de fruits frais.
O'Connel Street O'Connel Street O'Connel Street O'Connel Street

Vendredi 9 juin, au revoir Irlande : mon séjour se termine, il fait 25°C à Dublin, le ciel est bleu...

Hidden sense...



Pour vous, lecteur courageux, voici le moyen de revoir les photos (plugin Flash Macromedia nécessaire) Diaporama
Le trajet est aussi présenté sur une carte interactive avec les photos géolocalisées Carte interactive


Mon récit ne vous a pas laissé indifférent, vous désirez en savoir plus ou vous avez des remarques,
email envoyez-moi vos questions, suggestions ou réactions.

CategoryIrlande






Le temps est frais au nord ouest mais le soleil est au rendez-vous alors profitez-en !
lundi 29 mai, arrivee a 17h30 aeroport de Dublin : me voici Irlande ! Apres avoir recupere ma voiture de location, je file a Drogheda, etape avant de me rendre a Letterkenny.
mardi 30 mai : cela fait 5 ans que je n'ai pas mis les pieds a Letterkenny. La ville s'est agrandie et le cinema a banquette double a fait les frais de ces changements. Un cinema moderne le remplace. L'ascension du Muckish mount vaut le detour avec vue sur les Derryveagh mountains et l'ocean. En prime le soleil perce les nuages. Temperature 12 degres mais ca va s'arranger...
mercredi 31 mai : le ciel est comme la veille, temperature 15 degres. C'est suffisant pour l'ascension du mont Errigal. A 752 m, c'est l'invasion. Des midges, feroces petites betes sanguinaires attaquent. Bizarrement, ne rien faire a semble suffisant pour qu'ils me laissent tranquille.
jeudi 1er juin : Poisoned Glen et Sliegh Snaght etait une rando prometteuse de 6-7 heures. En fait, c'est la marche la plus difficile que j'ai faite en Irlande. 20 km dont la moitie en terrain tres tres humides, un vent de 80 km/h mais pas de pluie ! A faire absolument si vous aimez les petits defis...
vendredi 2 juin : au revoir Donegal, bonjour Mayo. Si la perle des B&B existe, je l'ai trouvee pres de Castlebar : une chambre de 30m carre avec une cabine de douche a tomber ! Tempete de ciel bleu sur l'Irlande et une ascension du Croagh Patrick avec une vue exceptionnelle sur Clew Bay et les Murrisk moutains. Demain le thermometre va approcher les 23 degres, et pas l'ombre d'un nuage : protection solaire obligatoire...
samedi 3 juin : l'ascension du Nephin Beg est remise a dimanche ou a un prochain voyage. La randonnee du jour m'a emmene au coeur du Connemara, dans les Maamturk mountains. Soleil de plomb et sol caillouteux a souhait.
dimanche 4 juin : j'ai decrete un repos dominical car j'en ai plein les pattes. Donc, toujours sous un ciel bleu, je me suis joint aux nombreux irlandais pour parcourir Achill Island. En soiree, le festival de Castlebar a offert son lot de concerts et les decibels etaient plus que suffisants.
lundi 5 juin : reprise du programme de randonnee. Le bengorm et les Carronbinna ont ete foules de mes pas sous chaleur ecrasante. Les midges etaient de la partie mais j'ai survecu a l'invasion ! A 21h20, il fait encore 20 degres et c'est toujours tempete de ciel bleu.
mardi 5 juin : en route pour Wickow avec quelques pas autour de Glendalough, dans les Galtees, les Black Stairs ou Comeragh mountains.
mercredi 7 juin : balade au sud des Wicklow moutains et passage a Waterford.
jeudi 8 juin : journee shopping a Dublin, Grafton Street est toujours aussi frequentee et O'Connel Street est entierement renovee avec des sculptures en bronze (temporaire) digne d'un lievre dejante ou du lapin d'Alice au pays des merveilles. Je confirme que le temps est reellement tres chaud et qu'il n'a pas plus une goutte durant ce sejour. Les irlandais ont du mal a travailler. Avec un tel soleil, le farniente est si tentant !
vendredi 9 juin : retour en France, je vais pouvoir enfin me reposer des vacances !

PS : les lettres accentuees et les photos attendront mon retour en France.


L'irlande est petite mais il y a tant à voir comme nombre de pays, spécialement si vous aimez les contrées sauvages.
Cette fois-ci, je pars de nouveau avec l'objectif de réaliser plusieurs randonnées à la journée. J'espère gravir un ou deux des 12 sommets les plus hauts d'Irlande... si la météo est de la partie !
En attendant, le plus délicat est d'établir un itinéraire alliant rapidité et charme des paysages. Pour le premier critère, c'est quasiment perdu d'avance pour qui ne connait pas le pays et ses routes "joyeusement bondissantes".
Jour 1
Arrivée tardive à Dublin Airport
Trois solutions:
  • Passer la soirée à Dublin.
  • Partir au nord en vue de parcourir les Mournes Mountains puis rejoindre le nord-ouest sauvage.
  • Partir au sud dans les Wicklow Mountains.
Itinéraire nord
  • Rando dans les Mournes Mountains
  • En route pour Letterkenny, ça fait un petit moment que je n'y ai pas mis les pieds. En fonction de la durée du trajet, escapade à Inishowen avec grimpette rapide sur le Slieve Snaght si le terrain et la météo le permettent.
  • Muckish Mountain / Derryveagh Mounts
  • Donegal avec excursion dans les Blue Stacks Mountains
  • En route pour Castlebar et le Croagh Patrick
  • Mweelrea Mountains

Itinéraire sud
  • Rando dans les Wicklows Mountains du côté de Lugnaquilla Mountain ou dans les Blackstairs
  • Montagnes autour de Clonmel
  • Galty Mountains
  • 3 jours dans le Kerry, Killarney
  • Rando Brandon Mountain dans le Dingle
  • Passage dans le Burren
  • Castlebar et le Croagh Patrick
  • Mweelrea Mountains
Jour 11
Arrivée en soirée à Dublin.
Jour 12
Les bonnes choses comme les rêves ont une fin. C'est le moment de revenir en France... Pour préparer un nouveau voyage ?
J'allai oublier, la nouveauté du site qui m'a fait suer: une carte vectorielle avec zoom, déplacements par "point and click" et par icone, liens cliquables et quelques options d'affichages.

Unknown action ""carto""

 


CategoryIrlande
Some rights reserved
Except where otherwise noted, content on this site is licensed
under a Creative Commons Attribution - Noncommercial - No Derivative Works 3.0 License.